2013

Le sieva s'équipe en télérelève. A compter de cette date toutes les communes du sieva seront télérelevées.

2010

La production d'eau provient en totalité du Syndicat Mixte Saône Turdine. Le SIEVA gère un réseau de distribution d'eau potable de près de 700 Km de canalisation avec 11 réservoirs pour alimenter 19 723 abonnés.

1982

Suite à des inondations, la Station de pompage de Chazay d'Azergues est définitivement arrêtée.

1978

Achèvement de ces travaux de grandes envergure pour un coût total de 19 Millions de Francs.

1970

Les besoins en eau potable évoluent mais le transport et le stockage sont encore insuffisants. Il faut faire face à l'extension économique et démographique de la région. Le SIEVA décide de lancer un vaste programme de travaux :

  • Création des réservoirs principaux du Chevronnet à Charnay pour le Haut Service et de Plambeau à Chasselay pour le Bas Service.
  • Une canalisation de transit Haut Service entre Lachassagne et La Tour de Salvagny.
  • Une canalisation de transit Bas Service entre la station du Jonchay à Anse et le réservoir de Plambeau à Chasselay.

1957

Mise en route de la station de pompage du Jonchay à Anse, assurant ainsi la sécurité de l'alimentation en eau pour l'avenir du SIEVA.

1953

Les extensions vont bon train, mais déjà l'insuffisance des ressources en eau se fait sentir, et le SIEVA doit trouver rapidement une solution. C'est ainsi qu'il adhère au Syndicat mixte Saône Turdine le 12 décembre 1953.

1941

La commune de Anse adhère au Syndicat pour l'alimentation des hameaux situés à l'ouest de sa commune.

1937

Lors d'une cérémonie présidée par Monsieur Edouard Herriot, l'inauguration de ces installations à lieu le 27 juin 1937. L'exploitation de la distribution d'eau potable est alors confiée à une Régie Directe. La direction de la Régie est assurée par Monsieur Capony. Cette même année, les résultats obtenus décidèrent 8 nouvelles communes d'adhérer au Syndicat : Alix, Charnay, Dommartin, Lachassagne, La Tour de Salvagny, Marcy, Morancé et Pommiers portant à 22 le nombre de communes adhérentes.